AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les chroniques de Célia.

Aller en bas 
AuteurMessage
Célia/Entité
Petit souffle


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Les chroniques de Célia.   Sam 10 Juil 2010 - 16:32

[hrp] Je ne suis vraiment pas bon en RP car je joue à bahagon que pour faire couler le sang. Néanmoins, je méforce a m'améliorer comme étant un joueur de plus en plus complet en essayant le plus possible de m'impliquer en RP plus que par la guerre. Voici ma structure de base de mon RP et de l'histoire de Célia.

J'ai deux personnages à incarnés soit Célia une femme aveugle et l'entité qui incarne Célia. Avant tout place aux personnages de base.

Spoiler:
 

Maintenant place a mon RP que j'ai commencé a posté sur le forum de Thessalie. Je vais placer le premier post et je suis sur le points de terminer le deuxième post que je vais ajouter une fois terminé.


La bannière qui représente l'Entité;


La bannière qui représente Célia;


Vous remarquerez le lien entre les personnages passant par les yeux [/hrp]


Dernière édition par Célia/Entité le Sam 10 Juil 2010 - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Célia/Entité
Petit souffle


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: Les chroniques de Célia.   Sam 10 Juil 2010 - 16:37

Le vent souffle doucement peignant la plaine de ses longues herbes d’un territoire centenaire dénudé de vie humaine. Jadis, cet endroit connut l’un des plus grands fléaux de la Thessalie. Des milliers et des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants trouvèrent la mort mystérieusement en ces lieux. La légende dit que les Anathois périrent par la colère des dieux. À vole d’oiseau, nous pouvons reconnaitre ces sinistres lieux par l’emblème du mal. Elle se situe à l’est du marais des morts, un endroit nommé ainsi par ce génocide, rappelant aux humains que ces lieux sont hantés par la tourmente, la haine, la peur, le désarroi d’un peuple qui s’est éteint abruptement. Sur le bord d’un vieil arbre, une âme errante tournoie sans cesse comme s’il n’avait pas achevé sa tâche chez les mortels. Est-ce un regret? Une frustration? Allons voir cette âme perplexe.

Entité; Bon dieu de bon dieu de bon dieu! Je veux revenir mortel! Je m’ennui ici à errer en attendant une réincarnation. Les milliers de corps ont finis de pourrir depuis longtemps. Ces lieux sont maintenant vierges depuis des générations! C’est tout simplement injuste que l’archange Gabriel aille intervenu avec ses dragons et chérubins … pfff! Je vais aller voir directement Dieu à la place d’attendre l’archange Rémiel sur le choix de ma destinée. Il fout quoi Rémiel en passant merde. Pourquoi avoir triché? Tout allait si bien dans ma quête! Je suppose que l’équilibre des terres thessaliennes était précaire, vous allez me dire!

***

Durant ce temps, les archanges discutèrent entre eux, ils connaissent l’impatience de leur entité prodige, mais grognon, qui se morfond à errer autour de son ancienne enveloppe corporelle en attendant que son tour revienne. Il a bien évolué durant son dernier séjour parmi les mortels, même il a fallu l’intervention divine pour arrêter les ardeurs de notre sujet principale, un peu trop ambitieux au goût de Michel, l’archange préposé aux hommes et aux peules.

Raphaël; Je crois qu’il faut être patient avec cette entité. Il accompli de belle chose quand vient son tour à devenir mortel, mais faut lui montrer la voie de la lumière. Il a un grand potentiel d’être une entité pure. Faut investir intelligemment en lui pour ne pas qu’il dérape du côté du mal. Il est particulièrement doué, en avance sur son évolution. Je veux qu’il devienne le chef de notre armée quand viendra l’Armageddon.

Michel; C’est certain que je vois en lui un sauveur, le messie dans un futur lointain. Je pense que, s’il doit retourner sur la terre plus vite que prévu comme il le souhaite, se sera avec des conditions bien précises. Je ne veux pas intervenir deux fois. Il doit apprendre dans la douleur et la misère pour développer son empathie.

Raphaël; Nous pourrions lui imposer un défi de taille, mais là, quelques choses de très demandant pour sa survie de mortel. Maintenant faut le tester au maximum de ses capacités. S’il réussi ce test ultime, nous serons en mesure de mieux connaître ses limites dans son développement de l’être de lumière. Il ne faut pas se tromper, sinon c’est la fin des temps.

Rémiel; Vous avez raison, donnons lui un défi irréalisable, j’ai une petite idée en tête, je vois une naissance prochainement, une personne avec un handicap dans un milieu très hostile. Je pourrais en parler à Dieu pour une permission spéciale car c’est interdit de faire passé le tour aux autres dans la réincarnation. Mais lui, c’est une exception et je pense qu’il comprendra, dû moins je l’espère!

Michel; Nous nous croisons les doigts alors!

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chroniques de Célia.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques de Sainte-Hélène, Atlantique sud
» Article chroniques abonnés du Monde
» Les Chroniques de Riddick
» JEÛNE ET PATHOLOGIES CHRONIQUES
» Chroniques du Monde SEP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Vents du Paradigme :: Salles Publiques :: Les bosquets d'Agharta-
Sauter vers: