AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Warmiles, un elf, un guerrier, un homme craint et respecté.

Aller en bas 
AuteurMessage
Warmiles
Invité



Warmiles, un elf, un guerrier, un homme craint et respecté. Empty
MessageSujet: Warmiles, un elf, un guerrier, un homme craint et respecté.   Warmiles, un elf, un guerrier, un homme craint et respecté. EmptyMer 22 Juin 2005 - 20:29

Voici l'histoire de Warmiles le plus puissant elfe malgré sont extrème jeune age:

Né d'une mère elfe et d'un père magicien que je n'ai jamais connu, je suis venu au monde d'oté de pouvoirs si grands, que même les plus puissants dieu craignais mon développement. Le danger toujours grandissant ma tendre mère m'amena dans le monde des humains ou j'ai grandi et appris a développé mes pouvoirs pour faire le bien. À l'age de 5 ans Brandig me proposa d'apprendre à manipulé les lames de guérrier. Au grand désarrois de ma mère j'accepta sa proposition. Il me montra comment toutes les techniques de combats des plus grands guérriers humains. Étant doté de pouvoirs j'appris a tous les manipulés à la perfection en un peu moins d'un ans. Lorsque j'attend finalement l'age de 6 ans une guerre éclatat dans le royaumes où nous nous trouvions ma mère et moi. N'ayant pas l'age d'allé a la guerre je du me contenter de perfectionné mes méthodes de combats. Brandig lui fût oubligé d'aller à la guerre. 10 ans plus tard la terre cessa enfin et les guerriers de tout le royaume commencaient à revenir des terres de combats. Tout les jours j'allais m'asseoir dans un champ, attendant le retour de mon ami Brandig qui n'en fut jamais revenu. J'avais à présent 16 ans. Une nuit je dormais bien solidement lorsque le village ou je me trouvais fût attaqué. C'est alors que je pris des armes a la forge et commenca a me battre. Je pouvais entendre ma mère loin dèrrière qui m'ordonnais de revenir dans la maison. Étant têtu de nature je ne l'écouta pas et continua de me battre. Lors de cette première bataille qu'était la mienne je réussis a tué plus de 27 hommes a moi seul. Personne dans le village n'avait jamais tué autant d'homme d'un seul coup. En entrant chez moi je trouva le cadavre de ma pauvre mère allongé sur le sol baignant ainsi dans une marre de sang. Pendant ma battaille un homme c'était introduit chez moi et tué ma mère. Je me mit alors à chercher cette homme dans la maison quand soudain en ouvrant une porte je me suis vu assainer un coup d'épais qui me taillada le torse. Je suis alors tombé sur le sol et je perdis connaissance. La dernière que je vit a cette instant fût une ombre se sauvé en courant. Je me réceilla 3 jours plus tard dans une petite maison de la cours royale. Le médecin qui est venu me voir me fit parre de ce qui me sauva la vie. Mes pouvoirs d'elfe me permirrent de guérrir très vite et je put me remmettre a la pratique des arts de combats. Songeant a tout les jours a ma pauvre mère je devenais de plus en plus fort. Je me suis mesurer a tout les plus braves guérriers du roi qui furent tous vaincu par moi. À l'age de 20 ans après avoir appris tout ce que je pouvait apprendre dans ce royaume je me forgea une lame. Je la nomma anadrel. Pendant une froide nuit je vola un cheval a la cours du roi, le cheval se nommais borag. Borag était le plus courageux et le plus rapide des chevals du roi. c'est a ce moment que je me mit a parcourir les chemins. Je me fit beaucoup d'amis, mais bien plus encore d'ennemis. Il ne fallut que 6 mois avant que tous ne connaissent le nom de Warmiles Borag et Anadrel. Je devint dès lors le guérrier le plus craint et le plus respecté. Sur les chemins je devenais de plus en plus puissant en aprenant a manipulé Anadrel et a manipulé tout mes pouvoirs. Je découvris aussi mes pouvoirs maléfique que j'apprit a manipulé très rapidement. Tous me craignais, tous sans exeptions. Découvrant tout mon potentiel, je décida de me créer une alliance. Alliance qui serais composé des plus braves combattants de toutes ces terres. Nous décidèrent donc de commencer à éliminé tout ceux qui se mettrais en travaers de nos chemins. Aujourd'hui j'ai 25 ans, Tout les royaumes humains, elfiques ainsi que tout les dieux connaissent mon nom et tous ne veulent me confronté.

Aujourd'hui lors des plus grandes batailles de nos terres il ne suffit que de jeté un simple coup d'oeil pour apercevoir Warmiles, Brandissant Anadrel sur le dos du brave Borag.
Revenir en haut Aller en bas
daragon
Alizé


Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 25/10/2004

Warmiles, un elf, un guerrier, un homme craint et respecté. Empty
MessageSujet: Re: Warmiles, un elf, un guerrier, un homme craint et respecté.   Warmiles, un elf, un guerrier, un homme craint et respecté. EmptyJeu 23 Juin 2005 - 12:38

felicitation cétait tres bon
Revenir en haut Aller en bas
Warmiles
Invité



Warmiles, un elf, un guerrier, un homme craint et respecté. Empty
MessageSujet: Re: Warmiles, un elf, un guerrier, un homme craint et respecté.   Warmiles, un elf, un guerrier, un homme craint et respecté. EmptyJeu 23 Juin 2005 - 20:38

Merci beaucoup cher seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Warmiles, un elf, un guerrier, un homme craint et respecté. Empty
MessageSujet: Re: Warmiles, un elf, un guerrier, un homme craint et respecté.   Warmiles, un elf, un guerrier, un homme craint et respecté. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Warmiles, un elf, un guerrier, un homme craint et respecté.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dieu n’est pas partial, mais [...] en toute nation l’homme qui le craint et pratique la justice est agréé de lui. — Actes 10:34, 35.
» Le "salam" entre homme et femme
» La dignité de l’homme exige qu’il porte la burqa.
» L'athée est un sous-homme
» L'homme descend du singe Bonobo!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Vents du Paradigme :: Salles Publiques :: Les bosquets d'Agharta-
Sauter vers: